Livret sur les activités socialisées des seniors

Le 14 octobre 2020 par Chaire TDTE

C’est une véritable révolution culturelle que nous proposons : une société du vieillissement actif. En effet, le vieillissement de la population entraine mécaniquement une situation où à terme, un peu moins d’un tiers de la population sera en retraite et ce pour près d’un tiers de sa vie. Cette situation est intenable à tout point de vue, elle est économiquement suicidaire, elle emporte un conflit latent des générations puisque les seniors détiennent les patrimoines. Elle est aussi mauvaise pour les seniors eux-mêmes puisque l’inactivité amène à l’isolement et la maladie. Elle est enfin destructrice de la société puisque tant de compétences sont inutilisées alors même que les besoins d’engagement et de solidarité sont de plus en plus vifs. La rupture que propose ce livret, c’est de repenser une société d’activité par l’engagement des seniors.

Les activités socialisées désignent « toute activité sociale, un peu contraignante, d’intérêt général et pas nécessairement rémunérée » qui garantirait au senior un niveau de bien-être élevé. Cette dimension se matérialise entre autres à travers le bénévolat et la participation à la vie sociale, la solidarité intergénérationnelle et intragénérationnelle.

Ce livret présente trois articles pour définir les activités socialisées, évaluer les bénéfices pour les seniors d'un engagement socialisé. Puis d'estimer les avantages macroéconomiques et microéconomiques de telles activités. Enfin, ce livret propose un ensemble de recommandations politiques pour accompagner la société actuelle vers une société du vieillissement actif.